Valais Libre

27 février 2012

Fouché, Stefan Zweig

Filed under: f. livres divers — vslibre @ 6 h 51 min

Joseph Fouché (1759-1820) aura eu un destin exceptionnel. Il a vécu à une époque charnière de l’Histoire. Il a 30 ans au moment de la Révolution française, il meurt 30 ans plus tard, juste avant Napoléon. Durant ces trois décennies, les régimes se succèdent à grande vitesse, mais un homme demeure : Joseph Fouché, ministre de la police.

Homme de l’ombre, manipulateur, fidèle qu’à lui-même, Fouché est un habile tireur de ficelle. Il a dû apprendre vite : sa vie était en jeu face à Robespierre, son ancien ami. La tête de Robespierre finira dans le panier de la guillotine, Fouché trahira ensuite Barras pour servir Napoléon, puis ce sera Louis XVIII qui aura besoin de lui, malgré un retour vers l’empereur durant les 100 jours. Mais son vote en faveur de la mort du roi Louis XVI ressurgira pour le condamner à l’exil.

Poche, 2009 (Grasset 1969)

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :