Valais Libre

23 novembre 2013

Calendrier historique du Valais: 23 novembre – 1801 – Arrivée d’un général

Turreau en Valais

 

général Louis-Marie Turreau

général Louis-Marie Turreau

La fin du 18e siècle est tourmentée en Valais tout comme le reste de l’Europe. Un vent de liberté remonte la vallée du Rhône. L’arrivée des troupes de la Révolution française donne naissance à la République helvétique. Ce même élan permet la révolution bas-valaisanne. Dès 1790, l’affaire du Gros-Bellet à Monthey, puis la Conjuration des crochets secouent le pouvoir des dizains du haut.

En 1798, le Valais devient un canton de la République helvétique. Des troupes françaises viennent soumettre les insurgés du Haut-Valais avant de se retirer en 1799. Mais, ce 23 novembre 1801, le général Turreau arrive à Sion. Il ordonne de ne plus envoyer au gouvernement helvétique les impôts du Valais. De fait, malgré les efforts du préfet national, Charles-Emmanuel de Rivaz, le Valais ne fait plus partie de la République helvétique.

Le 23 janvier 1802, Joseph-Louis Pittier, le préfet intrus, sera nommé par Turreau et la République rhodanienne pourra naître à la fin du mois d’août. Le général Turreau quittera le Valais également à la fin août 1802, la volonté de Bonaparte est accomplie, le Valais est de fait, un protectorat français. Le futur empereur s’est assuré le contrôle des passages du Simplon et du Grand-Saint-Bernard.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :