Valais Libre

29 octobre 2014

29 octobre 1764 – Des ordres en français

Demandes des commerçants

James Murray

James Murray

Depuis quatre ans nous jouissons de la plus grande Tranquilité; Quel bouleversement vient donc nous l’enlever ? De la part de quatre ou cinq persones de Loy, dont nous respectons le Caractère, mais qui n’entendent point notre langue, et qui voudroient, aussitôt qu’elles ont parlé, nous puissions comprendre des Constitutions qu’elles ne nous ont point encore expliquées et auxquelles nous serons toujours prêts de nous soumettre, lorsqu’elles nous seront connües; mais comment les Connoître, si elles ne nous sont point rendües en notre Langue ?

94 parmi les plus importants marchands canadiens français se réunissent ce 29 octobre 1764. La demande des Anglais d’établir une Assemblée législative composée de sujets protestants leur est intolérable. Ils adressent une pétition au roi et au gouvernement britannique où ils demandent que les ordres du roi soient disponibles en français et qu’il soit possible à tous les Canadiens de participer au gouvernement.

Pourtant, après la proclamation royale de 1763, le gouverneur James Murray se voulait accommodant et son point de vue triomphera avec l’Acte de Québec en 1764 où la foi catholique sera permise et les lois civiles françaises garanties alors que le Code criminel sera, lui, britannique.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :