Valais Libre

4 février 2016

Mon caucus

Filed under: b. Du Lys dans les Étoiles,Uncategorized — vslibre @ 7 h 45 min
Tags: , , ,

160203 caucusLundi dernier 1er février, la course à la Maison-Blanche a véritablement débuté. Le marathon durera jusqu’en novembre prochain. Je vous invite en Iowa pour vous plonger dans un univers de démocratie directe à la mode américaine.

J’observe ce processus de la frontière nord des USA. Je n’ai pas vécu en direct le caucus, mais je vous propose un récit en « je » pour plus de vie. Cette description se fonde sur un reportage de Radio-Canada, des articles de La Presse, du Soleil et même du site internet de la RTS.

18 h 30 – J’arrive à la maison communautaire d’un quartier de banlieue de Des Moines. La bâtisse est vivante, des enfants jouent dans une salle, plusieurs personnes s’activent en cuisine. Je suis le parcours fléché qui me mène à la grande salle où va se dérouler le caucus du parti démocrate pour ce quartier. Quelques personnes sont déjà là.

19 h – La salle est bien remplie. Un bénévole ferme la porte, plus personne n’entrera depuis maintenant. Le caucus peut commencer. Une animatrice nous explique rapidement le processus. Je comprends pourquoi la salle a été vidée de ses chaises: elle invite les partisans de Bernie Sanders a se regrouper au fond à gauche, ceux d’Hillary Clinton au fond à droite, les supporters de Martin O’Malley devant à droite et les indécis devant à gauche.

J’ai décidé de prendre le parti de Martin O’Malley, je me sens vite très seul. Sur la centaine de personnes présentes, nous sommes trois à nous retrouver tout devant, à la droite de l’oratrice. Elle nous explique alors que notre candidat n’atteignant visiblement pas les 15 % d’appuis, il ne participera pas à la suite du processus. Je vais devoir choisir une autre position.

19 h 20 – Les représentants de Sanders et de Clinton viennent tour à tour au micro pour vanter les mérites de leurs favoris. Ils me laissent de marbre. Je ne suis pas plus avancé pour choisir entre l’ancien maire de Burlington et l’ancienne première dame. La maîtrise des dossiers de l’une contre la fraîcheur de l’autre, la sécurité du déjà vu en balance avec l’audace d’une nouveauté de 75 ans… mes pieds hésitent.

Car c’est bien avec les pieds que je dois me prononcer. L’animatrice divise ensuite la salle en deux : sur sa gauche les Sanders et sur sa droite les Clinton. Elle invite les indécis et les partisans de Martin O’Malley de profiter du temps restant avant le vote pour aller s’informer en voyageant dans la salle. Notre position debout encourage les mouvements.

J’aperçois ma cousine du côté des Clinton, je m’approche d’elle. Elle me sourit et commence un discours des plus convaincants. J’ai envie de rester là, mais je me fais soudainement tirer par le bras. Ma mère m’entraîne presque de force de l’autre côté de la salle. Elle me présente un bénévole de l’organisation Sanders. Le discours est rodé, huilé, ripoliné, je n’ai qu’à me laisser convaincre.

20 h 15 – J’ai hésité, j’ai pesé les arguments, j’ai souri à ma mère, puis j’ai marché jusque vers ma cousine. Beaucoup d’autres ont fait comme moi, ils ont écouté d’un côté, penché de l’autre, puis revenu sur leur pas. L’animatrice reprend la parole. Elle nous demande de nous positionner définitivement. Quelques indécis se tiennent sur la ligne, quelques-uns ont préféré quitter la salle. Tout se calme.

20 h 30 – Le décompte commence. Du haut de son estrade, l’animatrice semble circonspecte. Nous frisons la parité. Après un nouveau décompte, elle peut annoncer fièrement que nous penchons du côté Clinton. La différence n’est pas visible à l’oeil, mais les partisans de Sanders reconnaissent leur défaite. Il n’y aura pas besoin de tirer au sort pour déterminer le vainqueur. Le calme retombe, tout le monde attend les résultats des autres caucus.

Cette démocratie directe s’est vécue à travers tout l’État. L’Iowa donne le départ, il a révélé Barak Obama il y a 8 ans, Hillary y avait fini troisième et son inexorable glissade commençait. Elle gagne de justesse cette année. En face chez les républicains, les caucus sont organisés différemment. Les votes à main levée sont au programme. Trump a perdu face à Cruz, Marco Rubio pourrait émerger… Les courses seront encore longues avant le duel final de novembre.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :