Valais Libre

17 janvier 2017

Nicolas Voide : un vrai PDC !

asset-version-881f5a3260-voide21

À qui Nicolas Voide tend-il la main ? (photo Nouvelliste)

Dans ma chronique de cette semaine, je vais à nouveau vous proposer une anecdote concernant un des candidats au Conseil d’État. Comme le titre un peu provocateur vous le suggère, je vais évoquer celui que certains n’hésitent pas à désigner comme un traître. Pourtant Nicolas Voide est un archétype du magistrat conservateur historique.

Je n’ai pas vécu directement la petite histoire que je vais vous narrer, mais en journaliste consciencieux que je suis, j’ai deux sources qui m’ont raconté la même chose, je peux donc vous la partager.

Histoire de tournus

Ça se passe en 2009, quelque temps après les élections cantonales. Je viens de faire mon retour au parlement comme député-suppléant, mais surtout, je suis secrétaire du PLR Valais et du groupe parlementaire éponyme. Lors de la préparation de la session inaugurale de cette législature, la question du tournus à la présidence du Grand conseil était centrale.

Cette rotation établie par le bureau du parlement et respectée ensuite par les groupes parlementaires est un peu une affaire d’initiés, mais elle illustre bien les rapports de forces. Aussi loin que porte mon souvenir, le tournus était bien établi avec sur une législature trois places pour le PDC ( un du bas, un du centre et en alternance un jaune ou un noir du haut).

Les minoritaires avaient la place restante, longtemps l’apanage des seuls radicaux. La montée des socialistes n’a rien changé. Le PDC a gardé ses trois places et a laissé le soin aux autres de s’arranger. Quand un socialiste montait au perchoir, les radicaux attendaient 8 ans pour retrouver leur tour. En 2009, avec la montée de l’UDC, il fallait tenter de renégocier cette formule magique.

Majoritaire !

C’est ici qu’entre en scène notre Nicolas imposant. Membre du bureau du Grand conseil, il mit rapidement un terme à ces débats. Il fit taire les minoritaires: « Le PDC garde ses  trois places et les autres s’arrangent avec ça. Ce sera ainsi tant que le PDC sera majoritaire ! » Citée de mémoire de ce qu’on m’a rapporté, si cette formule n’est pas exacte mots à mots, elle reflète la pensée du leader conservateur.

La discussion fut ainsi close. Même si le PDC avait perdu sa majorité absolue des suffrages, il gardait une majorité des sièges. Toute l’arrogance et la suffisance des vieux majoritaires étaient incarnées par le fidèle Nicolas qui suivait les traces de son père et des anciens leaders. Une affirmation digne de Pierrot Moren.

Je n’étais plus là en 2013, je vivais depuis une année au Québec, mais lors d’un passage en Suisse je retrouvais un de mes informateurs, toujours membre du bureau du Grand conseil, et je lui fis part de ma stupéfaction en apprenant que les minoritaires qui avait subi le diktat « voidien » n’avaient rien trouvé de mieux que de lui offrir le sacre suprême en élisant à la deuxième vice-présidence malgré la perte de la majorité absolue du PDC.

Ainsi en 2015, un symbole du conservatisme valaisan était récompensé en devenant premier citoyen de la république.

Qu’aujourd’hui il suive un chemin qui ne convient pas à ses dirigeants, il n’y a rien d’étonnant. L’arrogance et la suffisance ne disparaissent pas comme un enchantement. Le sauveur du conservatisme semble avoir une mission et même s’il doit s’allier avec le diable, il la remplira.

Voilà une petite anecdote qui éclairera un peu votre choix… ou pas !

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :