Valais Libre

30 janvier 2017

Québec pleure

Filed under: b. Du Lys dans les Étoiles — vslibre @ 20 h 26 min
Tags: ,
photo: lapresse.ca

photo: lapresse.ca

« C’est bizarre, il n’y a pas l’inforoute ce matin, pourtant, il est bien 6 h 15… Ai-je bien entendu? Sainte-Foy…carnage…» Oui, j’ai bien entendu, mon réveil est brutal ce lundi matin. Une tuerie a eu lieu hier soir à la mosquée de Sainte-Foy, un quartier de Québec situé à une dizaine de kilomètres de chez moi. 6 morts et des blessés. Je suis abasourdi. À Québec, ce n’est pas possible!

Pourtant, rapidement, je dois me rendre à l’évidence. Dimanche soir, pendant que nous recevions des amis pour notre habituel souper, à quelques kilomètres, un étudiant a tiré dans la mosquée. « Nous sommes des êtres humains, nous sommes des Québécois avant d’être des musulmans.» La voix de la femme porte une immense émotion. On la sent au bord des larmes. Le témoignage de celle qui doit réconforter son amie veuve depuis hier soir illustre la proximité du drame.

Je ne sais pas encore trop bien ce qui s’est passé. J’ai entendu le bilan, appris qu’un des auteurs, pris de remords devant la réalité de son acte, a lui-même appelé la police peu après les faits pour se rendre. « Un homme est apparu dans l’entrée avec un pistolet mitrailleur, il a vidé son chargeur sur les personnes présentes. Il est sorti, il a rechargé et il est revenu. Deux fois il a fait le même manège. Ceux qui sont morts sont ceux qui ont essayé de l’arrêter.» Ce témoignage d’un membre de la communauté musulmane de Québec me fait revivre la scène.

Immédiatement, je pense au mari d’une collègue de ma blonde. Il est musulman. Était-il sur place? Une visite sur le profil Facebook de sa femme m’apprend que non, il n’y était pas. C’est le centre où sa fille va à l’école du samedi, mais ce dimanche soir la famille était réunie à la maison. Soulagement, mais comment est-ce possible, ici à Québec ? Ma région d’adoption est si calme, si accueillante.

« La Suisse, si tolérante, je préférerai y vivre plutôt qu’ici à Québec où les gens sont si durs avec nous.» Je me remémore les mots du chauffeur de taxi qui m’emmenait à l’aéroport au début décembre. C’était un des responsables de la communauté musulmane de Sainte-Foy. Peut-être est-il mort à cette heure? Je n’avais pas la tête à engager un débat avec lui. Je partais enterrer ma belle-soeur. Mais je l’avais trouvé excessif.

Comparer la Suisse qui a voté pour l’interdiction des minarets, qui voit son plus important parti politique être ouvertement contre l’immigration et jouer continuellement sur la peur des musulmans, comparer ce pays au Québec si accueillant et si ouvert où la moindre allusion islamophobe entraîne une condamnation immédiate me paraissait des plus saugrenu. J’avais tort!

Aujourd’hui, l’heure n’est pas encore aux explications, aux controverses, aux polémiques; ce temps viendra. Aujourd’hui, c’est l’heure des larmes. Je ne peux qu’être abattu, consterné, incrédule. Mon Québec ne sera plus jamais comme avant…

Publicités

Un commentaire »

  1. […] Ce sera pour une autre fois. J’ai écrit un autre texte lundi dernier sur cette tuerie (Québec pleure). Aujourd’hui, je veux profiter de l’occasion pour partager quelques […]

    Ping par 5 ans à Québec – épisode 5 | Valais Libre — 3 février 2017 @ 5 h 00 min | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :