Valais Libre

9 mars 2017

150 ans de la Confédération canadienne – Histoire littéraire francophone

Filed under: e. Auteurs québécois — vslibre @ 13 h 00 min
Tags: ,

Hélène Brodeur (1923 – 2010)

Hélène Brodeur

Hélène Brodeur

Née le 13 juillet 1923 à Saint-Léon-de-Val-Racine au Québec, Hélène Brodeur passe une grande partie de son enfance et de son adolescence à Val Gagné près de Timmins en Ontario. Elle étudie à l’école normale de l’Université d’Ottawa et devient institutrice dans une école de rang. Elle retourne à l’université pour obtenir un baccalauréat ès arts en 1946.

Établie dans la capitale nationale, elle se livre successivement à diverses professions: enseignante de français et d’histoire au secondaire, pigiste pour divers journaux et revues ainsi qu’agente d’information. Elle commence à écrire en 1957, ses premières publications sont essentiellement en anglais.

En 1977, elle prend une retraite anticipée et se lance dans un projet qu’elle prépare depuis longtemps: écrire un roman qui raconte l’histoire de la colonisation de sa région, le nord de l’Ontario. Chroniques du Nouvel-Ontario sera une trilogie qui paraîtra entre 1981 et 1986. Hélène Brodeur décèdera le 15 août 2010 à Ottawa.

L’Ermitage (1996)

brodeur-livreRoger est un rescapé de la Deuxième Guerre mondiale. Son corps est revenu d’Europe, mais il est mort durant cet enfer. De retour au pays, il se retire du monde dans une forêt près du lac Fantôme, pas très loin de la maison de ses parents. Il vit loin des autres, ne supportant que la présence momentanée de quelques personnes de sa famille.

Son cousin Ernest Destel fait partie des autorisés. Roger va lui faire prendre une concession d’une forêt de bois dur à Saint-Thimothée. Richard, le deuxième fils d’Ernest, martyrisé par son grand frère Francis aime beaucoup Roger. Celui-ci lui fait confiance malgré son infirmité au pied. Richard a un don pour la musique, Roger le pousse à se lancer pleinement dans des études musicales.

Ernest achètera une fabrique de bâtons de hockey, prospèrera et subira la trahison de Francis. Mais lorsque celui-ci touchera à Célia, l’amour de Richard, le jeune persécuté se réveillera. La vengeance sera froide. Hélène Brodeur nous entraîne avec tendresse et vérité dans un Québec où la nature et ses ressources façonnent la vie des hommes.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :