Valais Libre

16 mars 2017

150 ans de la Confédération canadienne – Histoire littéraire francophone

Filed under: e. Auteurs québécois — vslibre @ 13 h 00 min
Tags: ,

Chrystine Brouillet (1958 – …)

Chrystine Brouillette

Chrystine Brouillette

Chrystine Brouillet nait le 15 février 1958 à Loretteville près de Québec. Elle étudie au collège des Ursulines de Loretteville puis au Collège Notre-Dame-de-Bellevue. Elle obtient un baccalauréat en littérature à l’Université Laval. Principalement connue comme auteur, elle tient également une chronique littéraire et gastronomique sur les ondes de la radio de Radio-Canada.

Elle publie son premier roman, Chère voisine, en 1982. Le livre sera récompensé par le prix Robert Cliche. Dès lors, sa production littéraire sera régulière. En 1985, elle fera un séjour à Paris pour vivre ses passions pour l’Art et pour l’Histoire. En 1987, dans Le poison dans l’eau, l’enquêtrice de la police de Québec, Maud Graham fait sa première apparition. Maud deviendra l’héroïne d’une longue série qui se poursuit encore.

On croit souvent que Maud Graham est mon alter ego. Mais non, c’est mon amie… Chrystine Brouillet utilise son personnage et ses enquêtes policières pour évoquer des sujets sociaux divers comme les haines familiales, la pédophilie, les meurtriers en série ou encore le monde médical. Romans pour la jeunesse, trilogie romanesque franco-québécoise, l’auteur qui a vécu longtemps à Paris avant de rentrer au Québec ne se cantonne pas dans un seul créneau. Plusieurs de ses oeuvres ont été portées à l’écran.

Double disparition (2011)

brouillet-livreTrévor n’est pas le fils biologique de Claude. Cette révélation va bouleverser le jeune homme qui vit à Rimouski. Sa mère est mourante, elle ne se réveillera pas pour révéler son secret. Son fils déjà marqué par la relation incestueuse avec sa mère d’adoption veut connaître la vérité sur ses origines. Quelques papiers retrouvés, une enquête sur son père et le voile se lèveront. Il est le fils d’un mafieux enlevé à sa mère biologique qui le croit mort.

Au même moment, l’enlèvement d’une fillette dans un supermarché de Québec bouleverse Marie-Christine Lemaire. Son fils Michaël est l’ami de Maxime, le fils de l’enquêtrice Maud Graham qui se lance sur les traces des ravisseurs. Trop tard, la petite Tamara sera retrouvée morte, violée. Les meurtriers seront arrêtés, maigre consolation.

Durant l’enquête, Trévor vient à Québec, fait la connaissance de Michaël. Il emmène celui qui est son frère à Montréal pour mieux le connaître. Michaël supporte de plus en plus mal les sautes d’humeur de sa mère. Trévor révèlera son secret maladroitement, les jeunes hommes seront bouleversés. La jalousie, la folie pousseront Trévor à un geste insensé envers Maxime à son retour à Québec. Soins et thérapie mettront du temps à panser les plaies.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :