Valais Libre

2 mai 2017

Les vins suisses séduisent Québec.

Filed under: b. Du Lys dans les Étoiles — vslibre @ 4 h 30 min
Tags: ,

Gilles Besse entouré de l’équipe du stand suisse au Salon international des vins et spiritueux de Québec

Le salon international des vins et spiritueux de Québec fait découvrir aux consommateurs de la province une variété incroyable de produits. La Suisse était présente à l’édition 2017. Gilles Besse le président de Swiss Wine Promotion a même fait le voyage de Québec pour faire découvrir quelques vins très bien reçus par les professionnels locaux.

Le Québec se caractérise par un marché des vins et spiritueux sous monopole. La Société des alcools du Québec (SAQ) est la seule habilitée à acheter et à vendre des vins et spiritueux dans la province. Elle est ainsi la plus grande acheteuse au monde pour approvisionner ses 400 succursales qui desservent tout le Québec et ses 8 millions d’habitants.

Pour percer dans ce marché particulier, il faut convaincre les responsables de la SAQ de la qualité et de l’opportunité des vins qu’on veut diffuser au Québec. Pour ce faire, diverses compagnies se chargent de placer leurs produits. Importation Vins Suisses Québec (IVSQ) est l’une d’elles. Son propriétaire Max La Roche gérait le stand des vins suisse au Palais des congrès de Québec en fin de semaine dernière.

« Je suis tombé amoureux de la Suisse et du Valais en particulier et j’ai décidé de me lancer dans cette aventure difficile, mais passionnante », lance Max La Roche qui a des amis très proches en Valais. À ce salon de Québec, il présente 57 vins de 13 maisons suisses dont 4 valaisannes (Jean-René Germanier, Vétroz, Cave des Champs, Claudy Clavien, Miège, Cave du Paradis, Olivier Roten, Sierre et Histoire d’Enfer, Patrick Regamey, Montana).

Aujourd’hui, il y a seulement 19 vins suisses, dont certains de Rouvinez, Provins ou des Caves Saint-Pierre, sur les tablettes de la SAQ. Pour les autres, il faut passer par un système d’importations privées, toujours par l’intermédiaire de la SAQ pour en trouver au Québec. C’est ainsi que des vins de Bonvin ou Varone à Sion par exemple, se retrouve dans certains restaurants.

Une présence qualitative

« La Suisse n’a pas économiquement besoin d’importer puisqu’elle fournit seulement le 40 % de son marché intérieur, mais nous tenons à une présente qualitative à l’étranger pour montrer la qualité de notre travail », déclare Gilles Besse. Le président de Swiss Wine Promotion a profité d’un voyage en Amérique du Nord pour faire un passage au salon de Québec.

Si le travail de son organisation consiste essentiellement à promouvoir les vins en Suisse, une part du budget est consacré à la promotion internationale. « Nous mettons en place actuellement une aide pour des projets qui regroupent au moins trois régions suisses pour la diffusion des vins à l’international. Il faut aussi que ces projets se déploient sur la durée », ajoute Gilles Besse. La présence de Max La Roche à Québec entre parfaitement dans cette nouvelle politique puisque sa société est engagée à long terme dans la diffusion des vins suisses.

La place des vins suisses est modeste au Québec (moins de 50 000 bouteilles vendues par année), mais les commentaires sont souvent élogieux. Même si cette présence n’est pas économiquement nécessaire, elle est un atout non négligeable pour la reconnaissance de la qualité du travail des professionnels du vin en Suisse.

Rodolphe, serveur Chez Boulay, Bistro Boréal, une des grandes tables du Vieux-Québec:

 

« J’ai fait des découvertes assez incroyables, des parfums super délicats qui s’accordent parfaitement avec nos assiettes. Je ne pensais pas trouver des vins qui correspondent au côté nordique de notre cuisine. La Suisse m’offre ce plaisir. » 

Mathieu, responsable de succursales à la SAQ:

« Tout en fraîcheur, une belle acidité, j’ai quelques coups de coeur ! Les Québécois vont aimer la netteté et la pureté de ces vins, leur acidité très digeste. Ils ne sont pas lourds, pas bonbon, on les aime déjà. » 

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :