Valais Libre

5 mai 2017

5 ans au Québec – épisode 18

Filed under: k. saga québécoise — vslibre @ 4 h 30 min
Tags: , ,

Fin de saison et vins

Lance-pierres de mes débuts en Suisse, Club Etchemin et Hadlow 1862, trois époques, trois chandails… J’ai 5 mois pour les repasser avant la reprise.

« Mais comment ils font ceux qui perdent le septième match de la coupe Stanley ? » La question de mon ami Denis fait bien rire autour de la table. Nous sommes un peu moins de 500 personnes dans la grande salle du Juvénat de Saint-Romuald pour la soirée finale du 52e tournoi des 4 bouts. Mon équipe est réunie à la table 10.

Quelques heures plus tôt, en début d’après-midi, nous terminions notre saison sur une très mauvaise partie. Notre onzième du tournoi a été la pire. Je ne sais pas si c’est la pression ou la fatigue, mais nous avons, pour une fois, tous été mauvais en même temps. Contre Michel Blais, le président du club Etchemins, ça n’a pas pardonné. Une défaite de 4 à 1.

Dire que si j’avais réussi ma dernière pierre, nous pouvions aller en tir de barrage. Je m’en veux encore. Pourtant quand j’ai lâché cette maudite pierre, j’étais convaincu que c’était bon. Elle avait la bonne trajectoire et la force me semblait idéale. Au début, j’étais rassuré qu’elle ne courbe pas trop vite, ça lui permettait de passer la garde.

Mais après, elle devait courber. Elle est restée droite jusqu’à la fin. Je n’ai pas monté la rouge sur la jaune pour tenter de marquer deux points. La désillusion a été grande. La grande finale du 52e 4 bouts nous échappait. La pression a été trop forte, j’aurai dû refaire un tour au salon des vins de Québec comme la veille.

Car c’est vendredi soir que nous avons été les meilleurs. J’avais passé la journée en compagnie de Gilles Besse de Vétroz. Président de Swiss Wine Promotion, il était à Québec pour vanter les mérites des vins suisses. Quand j’ai vu cette programmation il y a quelques semaines, je me suis rappelé que j’étais journaliste occasionnel pour Rhône FM et j’ai donc demandé une accréditation pour ce salon des vins.

Nous avions mangé le jeudi soir avec Gilles, Max La Roche, un importateur de vins suisses au Québec et son fils. C’était la semaine Québec Exquis où 22 tables de la ville préparent un menu du terroir en collaboration avec des producteurs locaux. Les chefs concoctent un menu original pour un prix modique.

Chez Boulay, bistro boréal, sur la rue Saint-Jean nous a accueillis. Filet de thon divin qui m’a fait oublier le reste et quelques vins québécois choisi par l’expert ont illuminé la soirée. Le lendemain, j’ai repris la dégustation au palais des congrès. Heureusement, pas les 57 vins suisses présents (il y avait 1500 vins au total), mais j’ai retrouvé le Cayas de Jean-René Germanier.

Ces vins sont un peu trop chers pour avoir un grand avenir au Québec, mais Rodolphe, le serveur de Chez Boulay, a été séduit. Il y a des chances qu’on retrouve quelques vins suisses dans ce restaurant renommé du Vieux-Québec. On l’a convaincu la veille de venir déguster, il a tenu parole et il a été conquis. Enfin, c’est ce qu’il a dit sur les ondes de Rhône FM (http://www.rhonefm.ch/fr/share/news-1-826814).

Cette journée m’avait bien détendu et, le vendredi soir, Serge Moineau, champion policier québécois de curling, et aussi un ami, n’a pas résisté à l’équipe Hadlow 1862, clin d’oeil au premier club de curling de Lévis. Nous avions suivi le thème de cette année qui mélangeait LNH et histoire des quartiers de Lévis. Nous avons dominé le groupe des Stars de Hadlow, puis gagné notre quart de finale.

Mais à quoi ça sert de gagner la demi-finale si c’est pour perdre la finale ?

Gilles Besse entouré de l’équipe du stand suisse au Salon international des vins et spiritueux de Québec

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :