Valais Libre

15 mai 2017

150 ans de la confédération canadienne – Histoire littéraire francophone

Filed under: e. Auteurs québécois — vslibre @ 10 h 30 min
Tags: ,

Ducharme Réjean (1941- …)

ducharme-portraitLe succès atteint de plein fouet Réjean Ducharme au milieu de la vingtaine. En 1966, L’avalée des avalés est publié par Gallimard. Le roman est nominé pour le prix Goncourt. La lumière atteint brusquement l’auteur né un quart de siècle plus tôt à Saint-Félix-de-Valois, sur la rive nord du Saint-Laurent entre Trois-Rivières et Montréal.

Sa publication en France soulèvera des vagues dans un Québec en pleine ascension nationaliste. Les éditeurs locaux l’ayant refusé, le jeune auteur a vu Gallimard l’accepté. Son ascension est lancée. Elle ne s’arrêtera pas romans et pièces de théâtre s,enchaîneront. En 2000 Réjean Ducharme deviendra officier à l’ordre du mérite du Québec

Le nez qui voque (1967)

ducharme-couvertureMille Milles, le surnom que s’est choisi le narrateur, va mourir. Pas qu’il soit atteint d’une maladie incurable, ou d’une tare insurmontable, non le jeune homme a décidé de se suicider. Il n’est pas seul dans cette démarche. Son amie Chateaugué, aussi un pseudonyme, l’accompagne dans cette marche vers une mort choisie.

Les deux jeunes vivent dans le Vieux-Montréal. Nous accompagnons leur folie, leur marche vers leur décision. Leurs mots étourdissent, leur logique est impénétrable, leur vie improbable. L’inéluctable échéance leur permet toutes les folies. Ils n’ont plus peur de rien.

Réjean Ducharme nous emmène dans son univers lexical fait d’expressions impossibles, de mots nouveau qui font fleurir une langue imagée. Le refus de passer à l’âge adulte, le refus d’une sexualité active occupent l’espace en compagnie de la mort omniprésente. Chateaugué finira par se tuer laissant Mille Milles face à son vide.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :