Valais Libre

20 juillet 2016

Histoire du Canada – 20 juillet

Filed under: ca. calendrier historique du Canada — vslibre @ 9 h 00 min
Tags: ,
Carte du Canada à la fin du XIXe siècle

Carte du Canada à la fin du XIXe siècle

Publicités

20 juillet 2015

20 juillet 1871 – La Colombie=Britannique rejoint la Confédération

D’un océan à l’autre

Carte du Canada à la fin du XIXe siècle

Carte du Canada à la fin du XIXe siècle

A mari usque ad mare … D’un océan à l’autre…La devise du Canada prend tout son sens ce 20 juillet 1871. La Colombie-Britannique adhère à la Confédération canadienne. La promesse d’une reprise par le gouvernement fédéral de la dette de la colonie ainsi que l’engagement de terminer le chemin de fer reliant l’océan Pacifique au système ferroviaire du Canada a convaincu le gouverneur de la colonie britannique de se joindre à la Confédération fondée en 1867.

La région est peuplée depuis la fin de la dernière ère glaciaire, des preuves de présence humaine datent de près de 8 000 ans. Les Européens n’arrivent sur la côte du Pacifique en nombre significatif qu’après le voyage de James Cook en 1778 et l’expédition de cartographie de George Vancouver dans les années 1790. En 1849, le pays abrite quelque 50 000 Autochtones et à peine quelques centaines de colons britanniques. Les colons établissent la colonie de l’île de Vancouver cette année-là.

Tout change à partir de 1858 avec la ruée vers l’or du fleuve Fraser, lorsque 30 000 chercheurs d’or, surtout en provenance des États-Unis, accourent pour s’en mettre plein les poches. L’afflux de colons incite la Grande-Bretagne à créer une colonie continentale. Après l’achat de l’Alaska par les États-Unis, la menace d’une annexion par le voisin du sud afin de se relier avec son nouveau territoire, l’épuisement des réserves d’or, les soucis de construction de voies de communication pousseront la région dans les bras du Canada.

7 novembre 2014

7 novembre 1885 – Dernier clou du transcontinental

D’un continent à l’autre

11.07 LastSpike_Craigellachie_BC_CanadaDonald Smith ressent une grande fierté en levant le lourd marteau qui lui permet d’enfoncer le dernier crampon de la voie ferrée qui a occupé son esprit depuis de longues années. Ce 7 novembre 1885, le plus âgé des 4 administrateurs du Canadien Pacifique a l’honneur de relier les rails provenant de l’est à ceux de l’ouest. La voie de chemin de fer transcontinentale est achevée.

La Colombie-Britannique avait reçu la promesse lors de son entrée dans la Confédération en 1871 qu’un train relierait le pacifique à l’atlantique avant dix ans. Le premier ministre John A. McDonald sentait bien que cette voie était nécessaire à la création d’une nation canadienne unifiée qui s’étendrait sur toute la largeur du continent. En 1872, McDonald accorda d’importants contrats fédéraux à la Canada Pacific Railway Company.

Les travaux furent difficiles dès le début et causèrent la perte du pouvoir des conservateurs de McDonald qui fut remplacé par le libéral Alexander Mackenzie en 1874. De retour au pouvoir en 1878 McDonald relança la machine avec un prêt de 25 millions de dollars à la compagnie qui s’appuyait sur une main d’oeuvre chinoise à bon marché pour la difficile conquête des rocheuses et des plaines canadiennes. Très rapidement, ce train fut un succès commercial et la compagnie put rembourser ses prêts.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :