Valais Libre

25 novembre 2017

Il y a 150 ans dans le Confédéré… dimanche 25 novembre 1867

Filed under: c. calendrier historique du Valais — vslibre @ 4 h 30 min
Tags:

Victoire libérale à Lucerne, libre exercice de la médecine en Argovie et ascension de la Dent-du-Midi…

Publicités

5 mai 2017

Il y a 150 ans dans le Confédéré… dimanche 5 mai 1867

Filed under: c. calendrier historique du Valais — vslibre @ 3 h 00 min
Tags:

Confédéré

0505

3 janvier 2017

Il y a 150 ans dans le Confédéré – jeudi 3 janvier 1867

Filed under: c. calendrier historique du Valais — vslibre @ 3 h 00 min
Tags:

Quelques annonces pour commencer l’année et le recensement du bétail…du pardessus et du chien volés au podium valaisan pour les bovins, l’année commence bien 🙂

0103annoncerec0103diversrec

3 janvier 2016

Histoire du Valais – 3 janvier

3 janvier Confédéré

19 juin 2014

Calendrier historique du Valais: 19 juin – 1969 – Fêtes du Rhône

Sierre, capitale rhodanienne

19 juin Fêtes du RhôneLe Rhône, c’est ce sourire continu des choses et des gens tout au long de la course à la mer d’un torrent, d’une rivière, puis d’un fleuve… Gérald Rudaz, le rédacteur du Confédéré se laisse emporter par la poésie en évoquant les XXVIIes Fêtes du Rhône qui s’ouvrent à Sierre ce jeudi 19 juin 1969. Près de 100 000 personnes convergeront vers la Cité du soleil durant les 4 jours de fêtes qui se sont terminées par un magnifique cortège dans les rues de la ville.

Tout avait commencé par la remise officielle du drapeau d’honneur du Conseil de l’Europe à la ville de Sierre. Le vendredi était consacré à l’art avec le vernissage de l’exposition des peintres et sculpteurs rhodaniens qui présentait des oeuvres de plus de 50 artistes français et suisses. Corina Bille reçut le grand prix de la littérature rhodanienne pour La fraise noire. Les bovins furent à l’honneur le samedi. Les gardians de Camargue démontrèrent leur habileté avant que Venise ne devienne la reine du Rhône à l’issue d’un combat épique.

La soirée passa sur le pont de Chippis pour une offrande au Rhône avant de se poursuivre dans les élans des groupes folkloriques. Enfin, apothéose de ces fêtes, le grand cortège du dimanche qui, à travers les rues de Sierre attira une foule compacte. Près de 50 000 spectateurs applaudirent les 4500 participants. Après une première halte à Sierre en 1948, les Fêtes du Rhône connurent à nouveau un très grand succès et laissèrent de magnifiques souvenirs

1 mai 2014

Calendrier historique du Valais: 1er mai – 1951 – Naissance de 13 Étoiles

Revue illustrée

1 mai treize étoilesLa presse valaisanne voit naître une nouvelle revue en ce mois de mai 1951. Le premier numéro du mensuel Treize Étoiles est édité par l’Union valaisanne du tourisme. C’est le premier journal illustré du canton. Très vite, la revue deviendra une mémoire illustrée incomparable sur le Valais grâce au travail des journalistes, écrivains, photographes et documentalistes qui y collaboreront.

La revue est essentiellement en français, mais contient quelques articles en allemand. Des écrivains tels que Corina Bille, Maurice Chappaz, Jean Follonier Maurice Zermatten et bien d’autres ont contribué au rayonnement de la revue. Mais son originalité est sans conteste l’abondance de photographies qui témoignent de la vie valaisanne. Oswald Ruppen a été un des photographes les plus présents avec Darbellay et Andenmatten.

Nos meilleurs voeux à ce jeune et nouveau confrère qui continue son chemin avec bonheur… Le Confédéré salue en juillet 1951 le troisième numéro du journal illustré valaisan. Le mensuel deviendra en novembre 1994 VS Valais. Il disparaitra en décembre 1996 laissant, par un demi-siècle de témoignages illustrés, un outil de recherche précieux pour les historiens contemporains.

25 janvier 2014

Calendrier historique du Valais: 25 janvier – 1946 – Le Rawyl tremble.

Tremblement de terre

 

Église de Chippis

Église de Chippis

Nous avons pénétré au quartier de Beaulieu à Sierre, dans un ou deux immeubles qui avaient été particulièrement délabrés par le tremblement de terre et nous avons été frappés du spectacle. Ainsi la maison Ruedin qui abrite le Café de l’Avenue ressemble, avec de profondes lézardes, extérieures à un puzzle géant…

Les descriptions se poursuivent, nombreuses. André Marcel, je journaliste du Confédéré l’avoue, il a eu peur. La terre a tremblé ce vendredi 25 janvier 1946. À 18 h 35 une première violente secousse a été ressentie. Si violente, qu’à l’Avenue de la Gare de Sierre, Mme Tonossi tomba morte foudroyée par la peur.

On annoncera ensuite, deux autres morts en Valais à cause de la forte émotion et un mécanicien écrasé par son camion dont le cric avait cédé à Aix-les-Bains en France. Mais ce tremblement de terre mesuré à 6,1 sur l’échelle de Richter dont l’épicentre était dans la région du Wildhorn causa surtout des dégâts matériels.

412 cheminées à Sierre et de nombreux clochers se sont écroulés. Les services techniques de l’État du Valais dénombrèrent 3 485 bâtiments endommagés pour un total des dommages se montant à 5 265 345 francs. En dehors de ces chiffres, des réactions assez fantaisistes sur les causes du tremblement de terre circulèrent. Certains témoignèrent avoir vu une météorite traverser le ciel peu avant…

Diverses répliques furent ressenties les jours suivants et un autre gros tremblement de terre survint le 30 mai 1946.

23 janvier 2014

Calendrier historique du Valais: 23 janvier – 1920 – Bientôt la proportionnelle

Veille de vote

23 janvier Plakat_Majorz_ProporzDans le régime proportionnel vous avez la lutte apaisante, dans le régime majoritaire vous avez la paix mortelle ou la lutte imprégnée de tous les poisons de la haine et de la discorde. Ce 23 janvier 1920, Le Confédéré invite le président de la Confédération Giuseppe Motta dans le débat cantonal sur l’élection du Grand conseil au système proportionnel.

Le lendemain, son concurrent Le Nouvelliste plaide dans le même sens. Appliquant facultativement ce mode de scrutin au communal, le possédant au fédéral, ce serait un défi au bon sens, une imprudence politique inqualifiable, disons le mot: une bêtise, de le repousser au cantonal. Malgré cette rare communion, le vote reste incertain.

Le dimanche 25 janvier, 7799 Valaisans diront oui au projet et 5094 le rejetteront. Tous les districts francophones l’acceptent, alors que tous les districts haut-valaisans le refusent. La frontière est bien marquée, mais le Valais accepte tout de même le régime proportionnel que le peuple suisse avait accepté pour le Conseil national le 13 octobre 1918 et appliqué aux élections de 1919.

3 janvier 2014

Calendrier historique du Valais: 3 janvier – 1861 – Premier numéro du Confédéré

Journal libéral-radical

3 janvier ConfédéréPuissions-nous, surtout, atteindre, ne serait-ce qu’en partie, le but principal de nos efforts, celui d’être utile à nos concitoyens en leur signalant les abus à détruire, les sages réformes et les améliorations utiles à introduire, en secondant leurs nobles et généreuses aspirations pour le bien, le bien de tous… Les mots du comité de rédaction résonnent encore en ce 3 janvier 1861.

Au lendemain de la parution du premier numéro du Confédéré, Victor Dénériaz qui dirige le comité de rédaction peut se poser la question de la pérennité du projet. La renaissance d’une presse libérale, cinq ans après la disparition du Courrier du Valais, était audacieuse. Mais le projet durera puisque plus de 150 ans plus tard, le Confédéré est toujours présent.

Ce premier numéro sort des presses d’Édouard Laederich à Sion. Après les succès libéraux de la révolution de 1848, puis le retour au pouvoir des conservateurs, le journal se veut une voix des minoritaires, un symbole de l’attachement du Valais à la Suisse. Il sera de tous les combats des radicaux valaisans et les polémiques avec le Nouvelliste enflammeront l’histoire de la presse du canton.

17 novembre 2013

Calendrier historique du Valais: 17 novembre – 1903 – Création du Nouvelliste

Un nouveau journal

17 novembre nouvelliste_122012Ce 17 novembre 1903 est un grand jour pour la presse valaisanne. Pour la première fois, un titre qui va se faire une place remarquée dans le paysage médiatique valaisan s’offre à ses lecteurs. Charles Haegler fonde le Nouvelliste valaisan qui paraît deux fois par semaine, il en sera le rédacteur en chef jusqu’à sa mort en 1949.

Le Nouvelliste se fait rapidement une place dans le paysage bas-valaisan. Malgré ses affirmations disant qu’il ne voulait pas faire de la politique, mais simplement être bon catholique, le Nouvelliste sera perçu comme l’organe du conservatisme extrême et du clergé militant par Louis Courthion le rédacteur de son rival, le Confédéré.

Le Nouvelliste deviendra, le 3 décembre 1929, le premier journal quotidien du Valais. Dès lors, il occupera une place incontournable. Fondé quelques jours plus tard, le 28 novembre 1903, Le Journal et Feuille d’avis du Valais et de Sion, croisera la route du Nouvelliste en 1968. Dès le 1er avril 1968, Le Nouvelliste et feuille d’avis du Valais est le résultat de la fusion des deux titres

Page suivante »

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :