Valais Libre

22 juillet 2014

Calendrier historique du Valais: 22 juillet – 1603 – On reste catholique

Votation

22 juillet SionAyant deux religions pour lesquelles le peuple est chancelant, il est nécessaire qu’il y en ait qu’une qui subsiste dans tout le pays et soit fermement gardée en tout l’État pour un bien de paix et pour la tranquillité universelle des patriotes…Le but de l’assemblée qui se termine ce 22 juillet 1603 est clair: le Valais doit choisir entre la religion papiste et la religion calviniste. L’assemblée votera à main levée et décidera à une proportion de 2 contre 1 de conserver la foi catholique.

Un grand et fort spacieux théâtre avec des pièces de bois avait été dressé hors les murs de la ville de Sion, sur un grand champ, probablement à la Planta ou à Pratifori, pour recevoir cette imposante assemblée. Vers 1600, catholiques et protestants avaient convenu pour la paix que le pays entier ne devait professer qu’une seule religion. Dès le 20 juillet, l’évêque réunit une Diète où chaque paroisse a envoyé une douzaine de députés. Les ambassadeurs de France, d’Espagne ainsi que les représentants des cantons catholiques et protestants assistent également à cette Diète.

Après le vote qui a duré plusieurs heures, de longues discussions suivent. Finalement, l’assemblée décide qu’une Diète sera convoquée hors de Sion pour établir les dispositions légales. Elle se déroulera le 17 mars 1604 à Viège. Après le remplacement du grand bailli et du secrétaire protestants par deux catholiques, elle décrète la religion unique. Les protestants doivent se convertir ou quitter le pays. Si ces décisions ne seront jamais appliquées avec rigueur, le choix de 1603 marque la fin de la progression de la Réforme en Valais. 

Publicités

21 juillet 2014

Calendrier historique du Valais: 21 juillet – 1582 – Alliance avec la France

Valaisans à Notre-Dame

21 juillet ParisLe roi de France Henri III souhaite garder la possibilité de lever des compagnies en Suisse et dans les pays alliés dont le Valais. Comme l’alliance conclue à Fribourg en 1564 par Charles IX arrive à échéance en décembre 1582, il envoie des ambassadeurs pour renouveler cet accord. Les Confédérés réunis en Diète à Soleure ce 21 juillet 1582 décident la reconduction du traité malgré les différents entre Berne et la Savoie. La voie est ouverte pour que le Valais participe à nouveau à cet accord.

Le secrétaire de la ville de Soleure et le secrétaire du roi de France sont à la Diète valaisanne de Glis en septembre 1582 pour faire signer le renouvellement de l’alliance. Cependant, le grand baillif et la Diète veulent terminer des négociations avec la France pour la fourniture de sel avant de parapher le document. Ils désignent toutefois leurs représentants pour une prochaine signature. Les anciens grands baillis Anton Mayenzet et Johannes In-Albon et le châtelain de Sion Gerig Supersaxo sont choisis.

Ils iront prêter le serment solennel auprès du roi de France avec les représentants des cantons de la Confédération. Berne et Zurich qui ont quelques réticences ne font pas partie du voyage qui part le 4 novembre 1582 de Soleure en direction de Paris. Les ambassadeurs de la Confédération et des pays alliés seront reçus par Henri III le 28 novembre 1582 à Notre-Dame de Paris pour prêter serment, puis des fêtes brillantes sont données dans la capitale du royaume.

22 mai 2014

Calendrier historique du Valais: 22 mai – 1571 – Abbaye de Saint-Maurice

Sous la protection du Valais

 

Jean Milès

Jean Milès

Hildebrand de Riedmatten, évêque de Sion, Jean Milès, abbé de Saint-Maurice, Antoine de Kalbermatten, grand bailli et les députés des VII Dizains sont réunis, ce 22 mai 1571, au château de la Majorie à Sion. L’abbé de Saint-Maurice met sa maison, avec toutes ses dépendances, sous les ailes, la défense et la protection de l’État valaisan.

Les grandes tempêtes qui de toute part assaillent et mettent en péril notre monastère et nous sont suscitées tant par d’envieux adversaires que d’autres manières…Le séquestre par Berne des possessions de l’Abbaye dans le gouvernement d’Aigle, l’incendie de 1560 et la pression des protestants qui contestent les droits du monastère devant les tribunaux poussent l’Abbé Milès à se résoudre à ce traité.

Depuis la fin de la mainmise savoyarde sur l’Abbaye au XIIe siècle, le monastère vivait comme un petit état enclavé dans le duché de Savoie. La déroute savoyarde de 1475 changea la situation politique. Placé entre Berne et le Valais, l’Abbaye choisit la région catholique pour la protéger. Depuis ce traité, la Diète valaisanne eut un droit de regard sur l’élection des abbés de Saint-Maurice. Jean Milès mourra quelques mois après ce traité, le 12 février 1572.

10 mai 2014

Calendrier historique du Valais: 10 mai – 1694 – Monopole du tabac

Commerce protégé

10 mai tabacLa Diète Valaisanne de mai 1694 afferme le monopole de la vente du tabac à Jacques Robert de Monthey. Ce monopole est valable pour tout le Gouvernement de Monthey, mais la vente n’est autorisée qu’aux étrangers. L’interdiction de l’usage et de la vente du tabac aux Valaisans qui date de 1675 est maintenue.

La Diète se préoccupait des méfaits du tabac, mais l’argent qui partait à l’étranger était encore plus inquiétant. La Diète de mai 1768 affermera à des magistrats haut-valaisans les bureaux de tabac du Bas-Valais, qui fonctionneront jusqu’en 1798, malgré les protestations des Bas-Valaisans. Les tensions autour du monopole du tabac illustrent les malaises créés par la domination du Haut sur le Bas Valais.

Ces différentes mesures n’empêcheront pas le développement d’un commerce parallèle. La contrebande du tabac sera florissante et engendrera de nombreuses luttes et rivalités. L’arrivée des Français en 1798 mettra un terme au monopole et le commerce du tabac sera en partie libéralisé, mais la culture ne sera autorisée que dans des fermes soumises à l’impôt. En 1853, Valais produisait 24 000 kg de tabac qui rapportait 6 800 francs à l’État.

7 mai 2014

Calendrier historique du Valais: 7 mai – 1670 – Stockalper bailli

Apothéose politique

7 mai StockalperL’assemblée l’a élu à l’unanimité pour de nombreuses considérations, et spécialement pour l’affection qu’elle porte au chancelier de l’État, espérant qu’il ne cessera de favoriser la religion et continuera à maintenir les franchises et la souveraineté si chèrement acquises par la patrie… Le protocole de la Diète Valaisanne de ce 7 mai 1670 marque l’élévation à la suprême dignité de grand bailli de Gaspard Stockalper.

Le député de Brigue est chancelier d’État, secrétaire de la Diète depuis décembre1652. Son flair et son habileté économique lui ont permis d’accumuler une fortune énorme. Il sera réélu pendant quatre périodes consécutives avec félicitations et sans réserve pour sa bonne gestion. Durant ses huit ans de mandat, il développa l’État démocratique en empêchant l’évêque de retrouver ses pouvoirs temporels, mais lutta aussi fermement contre les idées de la Réforme protestante.

Ses voyages fréquents à l’étranger, ses procédés autoritaires, voire tyranniques, et surtout sa fortune colossale entraînèrent des jalousies et des peurs. Le renouvellement du monopole du sel provoquera la chute du Roi du Simplon. Quatre Dizains se rebellent à la Diète de mai 1678 et font adopter un acte d’accusation de 16 articles. Stockalper est démis de ses fonctions de grand bailli et a juste le temps de s’enfuir avec une partie de sa fortune à Domodossola avant d’être arrêté.

Il rentrera quelques années plus tard après avoir fait amende honorable pour mourir en son palais de Brigue le 29 avril 1691.

3 mai 2014

Calendrier historique du Valais: 3 mai – 1416 – Patriotes contre évêque

Contre la famille de Rarogne

3 mai Ulrichen_im_LochLes quelques députés de la Diète valaisanne qui se rencontre ce 3 mai 1416 sont fâchés contre leur bailli et contre leur évêque. Le bailli Guichard de Rarogne les a convoqués le lendemain à Platta. Ils ne supportent plus son pouvoir despotique pas plus que le pouvoir de son neveu Guillaume V de Rarogne qui est évêque de Sion. La guerre est proche.

Le lendemain, Guichard de Rarogne fait assommer par ses gens d’armes les membres de la Diète. L’indignation est générale, les patriotes sont soutenus par le peuple. Le lendemain, le 5 mai, les communes en aval de Loèche cessent de reconnaitre les pouvoirs de l’évêque et du bailli. Guichard va s’allier alors à Berne et, malgré une tentative de conciliation de quelques cantons confédérés, une expédition bernoise envahira le Valais.

La cathédrale de Sion et le château épiscopal sont pillés en octobre 1418 par des Bernois arrivés par le Sanetsch et la ville de Sion brûle. Mais une année plus tard, les Bernois sont vaincus lors de la bataille d’Ulrichen. La puissance de la famille de Rarogne est anéantie. Guichard et Guillaume doivent quitter le Valais. La paix d’Évian en 1420 mettra un terme à ce conflit.

2 mai 2014

Calendrier historique du Valais: 2 mai – 1579 – Bonhomini nonce du pape

Visite non désirée

 

Hildebrand de Riedmatten

Hildebrand de Riedmatten

Le pape Grégoire XIII nomme, ce 2 mai 1579, l’évêque de Verceil dans le Piémont comme nonce et visiteur apostolique pour la Suisse et ses pays alliés. Jean-François Bonhomini devra visiter toutes les églises et fondations ecclésiastiques. Il aura aussi le pouvoir d’absoudre les hérétiques et les ramener dans la communauté de l’Église.

Nous ne pouvons pas ne pas éprouver une grande douleur quand nous entendons dire que le soin de la religion catholique et des âmes rachetées par le sang du Christ est négligé par nos frères dans l’épiscopat… Deux ans plus tôt, le pape s’inquiétait déjà, dans une lettre à l’évêque Hildebrand de Riedmatten, de la mauvaise tenue du diocèse.

Bonhomini annoncera sa visite à Sion dès juillet 1579. Le 18 août, le grand bailli, la Diète et les Dizains lui font part de leur surprise et lui demandent de renoncer à se rendre en Valais. Ils considèrent cette visite comme une violation de leurs droits. Après quelques échanges épistolaires, sa mission arrivant à son terme en Suisse, il passera par le Valais en rentrant à Rome pour saluer l’évêque. On lui refusera l’entrée dans Sion provocant ainsi une offense au pape.

9 février 2014

Calendrier historique du Valais: 9 février – 1529 – Condamnation de Georges Supersaxo

Fuite à Vevey

 

Georges Supersaxo

Georges Supersaxo

12000 écus d’amende, la Diète valaisanne a la main lourde ce 9 février 1529. La mazze est levée contre lui, le vieil homme, presque octogénaire, qui a marqué le Valais par son opposition à l’évêque et cardinal Mathieu Schiner doit s’enfuir. Pour échapper à la furie du peuple, il se réfugie à Vevey où il meurt en mars de la même année.

D’abord ami et collaborateur de Mathieu Schiner qu’il a aidé à monter sur le siège épiscopal, il se tourne, en 1505 vers la France. Leur rivalité les déchirera jusqu’à la mort. Excommunication, levée de la mazze, condamnation, réhabilitation, exil, les chapitres de la saga Schiner / Supersaxo sont tumultueux. La mort du cardinal en 1522 ne calma pas les ardeurs de Georges Supersaxo.

Homme instruit, maîtrisant quatre langues, mais cupide et opportuniste, Georges Supersaxo acquit par ses activités dans la diplomatie et en faveur du service étranger une influence et une fortune considérables. Sa somptueuse maison à Sion, l’autel qu’il offrit à la chapelle Sainte-Anne de l’église de pèlerinage de Glis ou encore sa bibliothèque, nous sont parvenus et témoignent de sa grandeur.

30 janvier 2014

Calendrier historique du Valais: 30 janvier – 1839 – Constitution

Projet libéral

30 janvier grand conseilLe Valais forme un État souverain, incorporé comme Canton à la Confédération Suisse. La souveraineté réside dans la totalité des citoyens valaisans. La forme du gouvernement est celle de la démocratie représentative. L’article premier de la Constitution valaisanne de ce 30 janvier 1839 répond aux voeux des réformateurs libéraux.

Ceux-ci se sont déclarés assemblée constituante après le départ des députés haut-valaisans au début de l’année 1839, mais leur enthousiasme sera rafraîchi par l’intervention des autorités fédérales qui veillent sur l’unité cantonale. Un nouveau projet de constitution devra être élaboré par une nouvelle constituante qui donne la parole à tout le canton.

Si l’article premier reste le même dans la Consitution d’août 1839, la religion catholique restera religion de l’État et les droits du clergé seront maintenus. La liberté de la presse attendra, tout comme l’École normale. La terminologie institutionnelle subit quelques adaptations : Diète est remplacée par Grand Conseil, dizain par district. Les tensions ne s’apaiseront pas avec cette nouvelle Constitution et le canton menace toujours de se diviser. 

27 janvier 2014

Calendrier historique du Valais: 27 janvier – 1524 – Fidèle à la foi catholique

Début de la Réforme

 

Martin Luther

Martin Luther

Le 31 octobre 1517, la diffusion des 95 thèses de Martin Luther condamnant le commerce des indulgences ouvre une ère nouvelle. En janvier 1519, Zwingli annonce en chaire du Grossmünster de Zürich sa volonté d’entrer dans les voies de la réforme humaniste. Le Valais n’échappera pas au conflit religieux qui nait des abus de certains prélats et de la coupure entre le haut clergé et le peuple.

L’infiltration du protestantisme inquiète les autorités. Les divisions du peuple sur les questions religieuses font craindre une guerre civile. Des sympathisants de Luther sont présents en Valais et, à la Diète des Cantons, ce 27 janvier 1524, Simon In-Albon, au nom de la délégation valaisanne, déclare que le Valais demeure fidèle à l’ancienne foi.

Cette volonté sera confirmée par la session de septembre de la Diète valaisanne. Elle décide que les personnes qui propagent ou défendent des idées luthériennes seront punies par la justice. Le Valais décide de se ranger du côté des cantons catholiques si une guerre se déclarait dans la Confédération. Le pape Clément VII s’inquiètera également et recommande aux autorités valaisannes d’être vigilantes. Le Valais ne basculera jamais dans la foi protestante, mais les tensions religieuses seront nombreuses et ne disparaîtront jamais complètement.

Page suivante »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :