Valais Libre

25 mars 2015

25 mars 1891 – Lancement de l’Empress of China

Transpacifique

Empress of China

Empress of China

Le gouvernement britannique et la compagnie de chemin de fer du Canadien Pacifique s’entendent, à la fin du XIXe siècle pour établir un service de courrier entre la Grande-Bretagne et Hong Kong. Après la traversée de l’Atlantique, le courrier empruntera le chemin de fer transcontinental jusqu’à Vancouver. Ce 25 mars 1891, le RMS Empress of China est mis à l’eau. Ce paquebot à vapeur a droit à l’acronyme RMS pour Royal Mail Ship, navire de courrier royal en français.

Le navire construit en Angleterre permet à 770 passagers de voyager. Il partira de Liverpool en juillet pour rejoindre Hong Kong par le canal de Suez, puis Vancouver pour débuter ses trajets réguliers entre la côte ouest du Canada et la côte est de l’Asie. Comme ses deux frères jumeaux, le RMS Empress of India et le RMS Empress of Japan, il transportait une majorité de passagers, près de 600 dans l’entrepont. Il avait aussi 120 places de première classe et 50 de seconde.

L’Archiduc François-Ferdinand d’Autriche voyagea sur le navire en 1893 pour faire une traversée de Yakahoma au Japon à Vancouver. Le 25 juillet 1911, le RMS Empress of China rencontre un épais brouillard et une mer agitée à 65 miles au sud du port de Tokyo. Il heurte alors un récif sous-marin. Deux navires sont dépêchés sur les lieux et récupèrent tous les passagers et leurs bagages. Le navire est abandonné, mais on ne déplore aucune victime. Il sera renfloué et remorqué en 1912 jusqu’à Yakahoma où il sera démonté.

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :