Valais Libre

27 septembre 2014

27 septembre 1918 – Grippe espagnole

Épidémie mondiale

09.27 hopital-1918Les autorités admettent qu’aux casernes de Saint-Jean-sur-Richelieu, l’épidémie de grippe espagnole devient plus sérieuse. Depuis avant-hier, le nombre des cas a augmenté de 355 à 450. Ce 27 septembre 1918, la presse parle enfin du sujet et mettent en garde la population. L’Action catholique consacre un dossier au sujet et livre les avis du Dr Simard et du Dr Jolicoeur qui s’opposent sur la gravité de la situation.

La polémique ne dure pas, car la situation devient vite critique. À Québec, le manège militaire est touché et mis en quarantaine. En octobre, le Bureau de santé forcera la fermeture des théâtres, des écoles, des tavernes et même des églises, en plus de restreindre les heures d’ouverture des magasins. La ville de Québec est pratiquement fermée durant un bon mois et les écoles, notamment dans Limoilou, servent d’hôpital.

Au final, la grippe espagnole qui disparaît en 1919, aura fait près de 500 morts dans la seule ville de Québec. Montréal est encore plus touchée avec environ 3500 victimes. Au total, il y aura près de 14 000 morts au Québec et peu de familles ne seront pas touchées. La situation dans le monde est encore plus grave puisqu’au final on évaluera entre 30 et 100 millions de morts selon les estimations. Cette épidémie aura fait bien plus de morts que le 10 millions de la Grande Guerre de 1914-1918.

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :