Valais Libre

30 septembre 2016

Histoire du Canada – 30 septembre

Filed under: ca. calendrier historique du Canada — vslibre @ 9 h 00 min
Tags: ,
Statue de Louis Jolliet au Parlement de Québec

Statue de Louis Jolliet au Parlement de Québec

Publicités

9 avril 2015

9 avril 1682 – Prise de possession de la Louisiane

René-Robert Cavalier de la Salle

Prise de possession de la Louisiane

Prise de possession de la Louisiane

Découverte fort inutile et qu’il faut dans la suite empêcher de pareilles découvertes. Le roi de France Louis XIV fait bien peu de cas du cadeau que lui offre, ce 9 avril 1682, René-Robert Cavelier de la Salle. Entouré de ses vingt-deux compagnons d’expédition et sous les yeux des Amérindiens locaux, l’explorateur fait face à l’embouchure du grand fleuve. Avec toute la solennité possible, il baptise Louisiane, en l’honneur du Roi-Soleil, la très vaste région qui s’étend du golfe du Mexique aux Grands Lacs.

Né à Rouen le 22 novembre 1643 dans une famille de riches marchands, il arrive en Nouvelle-France en 1669 et entre, trois ans plus tard au service du gouverneur Louis Buade, comte de Frontenac. Cavelier de la Salle qui connaît bien les Iroquois dont il parle la langue, se voit confier des missions de pacification. Il fondera Fort Frontenac, aujourd’hui Kingston dans la région des Grands Lacs, mais n’empêchera pas la guerre entre les Iroquois et les colons français et leurs alliés, les Hurons.

En 1682, il par de Montréal sur les traces de Louis Jolliet qui avait reconnu le Mississippi sans aller jusqu’à son embouchure. Après sa découverte il rentre en France où le roi, malgré son désintérêt, lui accorde le droit d’ouvrir une nouvelle colonie. Cavelier de La Salle prend la route de la Louisiane avec quatre vaisseaux et 320 émigrants. Malheureusement, il se trompe et aborde sur une côte inconnue du Texas actuel. Il sera tué le 17 mars1687 par un rescapé qui ne supportait plus sa brutalité.

30 septembre 2014

30 septembre 1700 – Mort de Louis Jolliet

Un explorateur disparaît

 

Statue de Louis Jolliet au Parlement de Québec

Statue de Louis Jolliet au Parlement de Québec

En cette fin du mois de septembre 1700, le Canada voit s’éteindre le premier explorateur né sur son sol. Louis Jolliet disparaît peut-être dans l’une des deux seigneuries qu’il possédait sur la Côte-Nord. Établi comme cartographe et comme professeur d’hydrographie au Collège de Québec, un doute planera toujours sur sa fin mystérieuse.

Né le 21 septembre 1645 près de Québec, Louis Jolliet commence ses études à l’âge de 10 ans au Séminaire de Québec. Il est destiné à entrer en religion. Il reçoit les ordres mineurs le 16 août 1662. Comme il a un certain don musical, il est promu officier de musique au collège. Plus tard, il deviendra le premier organiste de la cathédrale de Québec.

Mais sa vocation bat vite de l’aile et un voyage en France en 1667, le convaincra de changer de voie. À son retour, il s’engage dans la traite de fourrure. En 1672, il est envoyé par le gouverneur Frontenac à la découverte du Mississippi. En 1679, il ira à pied jusqu’à la baie d’Hudson et en 1694, il cartographiera les côtes du Labrador. Louis Jolliet laissera de nombreux écrits et de nombreuses cartes. Il est le premier habitant de la Nouvelle-France, né dans la colonie, à s’être fait connaître internationalement de son vivant.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :