Valais Libre

26 septembre 2012

1732 – Manon Lescaut, Abbé Prévost (1697 – 1763)

Le chevalier des Grieux est follement amoureux de la belle Manon. Cet amour déraisonnable va l’entraîner dans une vie qui n’était pas sa destinée. Fils de bonne famille, il devait entrer dans l’ordre de Malte selon les vœux de son père. Mais malgré les réticences de son ami Tiberge, le jeune homme de 17 ans s’enfuit avec sa belle pour la sauver du couvent.

Manon est amoureuse du jeune homme, mais plus encore de l’argent. Elle n’hésite pas à profiter de ses charmes pour compléter la bourse du couple. Elle ira même vivre chez ses amants riches. À chaque fois, c’est un déchirement, une trahison pour le chevalier.

Ayant trahi un homme influent, puis son fils, les deux amants sont enfermés l’un à Saint-Lazare, l’autre à l’Hôpital. Ils s’enfuiront et se retrouveront une nouvelle fois. Après nombres de rebondissements, ils se retrouvent en Amérique où Manon meurt dans les bras de son aimé qui retrouve son ami Tiberge et rentrer en France.

L’histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut, voilà le titre complet de ce roman de l’Abbé Prévost. Il fait partie de son œuvre Mémoires et aventures d’un homme de qualité qui s’est retiré du monde.

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :