Valais Libre

15 février 2012

Le comité de Martigny

Filed under: n. histoire du PLR Valais — vslibre @ 6 h 25 min

Le Comité de Martignyi

C’est par une protestation auprès du Conseil d’Etat, contre des pratiques jugées illégales du tribunal et une occupation militaire inadéquate à la suite de troubles dans le Bas-Valais que le Comité de Martigny se manifeste au cours de l’été 1843 ; Maurice Barman et les co-signataires affirment leur détermination, car « si nous étions trompés dans notre attente, nous déclinerions toute responsabilité des conséquences incalculables, qui pourraient résulter de toutes mesures illégales et attentatoires aux droits des citoyensii ».

Prémices d’une structure de parti ? peut être, ce qui est certain c’est que quelques mois plus tard, le 1er avril 1844, des personnalités du mouvement libéral, réunies à St.-Maurice pour commémorer la victoire du 1er avril 1840 mais aussi pour rapprocher les différentes « fractions du parti libéral » afin de mettre fin aux « voies de fait » qui font tort à la cause du progrèsiii, décident de donner une assise plus ample au Comité de Martigny. Le 9 avril, des délégués de 31 communes des dizains occidentauxiv s’engagent à prendre les mesures « pour repousser à main armée » toute agression contre l’indépendance et les droits du peuple ; l’assemblée désigne un comité de sept membresv qui se réunit le jour même à l’hôtel de la Grand.Maisonvi à Martigny pour délibérer sous la présidence de Maurice Barman et du président de la « Jeune Suisse » Joseph Abbet en qualité de secrétaire ; bien que les différentes nuances d’opinion soient représentées au sein de ce comité, les membres de la « Jeune Suisse » précisent qu’ils ne participent aux délibérations que sous réserve qu’elles « ne préjudicient en rien aux engagements qu’ils ont contractés par les statuts de la dite association » ; une attitude de méfiance qui porte un coup d’arrêt à la volonté de fusion.

Dans ses diverses proclamationsvii, le Comité de Martigny insiste sur la gravité de la situation causée par les réactionnaires et le clergé, ennemis déclarés de la démocratie dont le projet consiste à « tenir le peuple dans un éternel assujettissement » et appelle « tous les hommes de bien » à contribuer à l’œuvre de réconciliation générale en leur rappelant les revendications des libéraux, notamment l’abolition des immunités du clergé, la répartition équitable des charges et surtout l’amélioration de l’instruction du peupleviii ; il dénonce l’attitude du Conseil d’Etat relative à l’appel de troupes fédérales pour rétablir l’ordre et demande au peuple de se préparer à « obtenir justice du parjure et de la trahison » ; c’en est trop pour le Grand Conseilix qui décrète la dissolution du Comité de Martigny jugé « rebelle et inconstitutionnel ».

i BARMAN Maurice, La Contre-révolution en Valais, annexes No I et II en p. 39-41 et VIII p. 44 + RILLIET(2) p. 142-147.

ii RILLIET(2) p. 105 et SEILER p. 538-539 – mois d’août 1843 – protestation signée Maurice Barman, Casimir Dufour, ? Desfayes, ? Pignat et ? Filliez.

iii BARMAN Maurice, La Contre-révolution en Valais, p. 12 + RILLIET(2) p. 143.

iv Réunis à Martigny.

v Un par dizain et un septième sans égard à sa localisation : Joseph-Hyacinthe Barman de St.-Maurice, Alexis Joris d’Illarsaz, J.-Marie Crettex d’Orsières, Joseph Abbet de Sion, Maurice Barman de Saillon, Charles de Rivaz de Sion et Joseph-Marie Udry de Conthey.

vi La Grand-Maison, construite en 1550, fut un ancien hospice puis durant de nombreuses années l’Hôtel de la Grand-Maison et Poste. La toiture de sa tourelle à double flèche est recouverte de tavillons cf. PILLET Georges, Martigny et Entremont autrefois, Google Books [photo intéressante et infos sur Favre du Café du Valais !].

vii Du 25 avril et 12 mai 1844 cf. annexes no 1 et 6 RILLIET(2) p. 280, 286.

viii RILLIET de Constant, Le Valais de 1840 à 1844, proclamation du Comité de Martigny du 25 avril 1844 – annexe No1 p. 279.

ix Lors de sa session du 14 mai 1844.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :