Valais Libre

21 mai 2014

Calendrier historique du Valais: 21 mai – 1844 – Combat du Trient

Victoire de la Vieille Suisse

21 mai Combat_du_TrientL’avant-garde de la Jeune Suisse approche du Trient pour prendre à revers le camp de la Vieille Suisse établit sur les rives de la rivière, lorsqu’elle est surprise par une attaque. Le combat est acharné et sanglant. Bientôt, c’est la débandade dans les rangs de la Jeune Suisse. Une soixantaine de jeunes gens trouveront la mort ce 21 mai 1844 dans le combat du Trient. Le régime libéral est vaincu.

Le consensus politique difficilement acquis à la fin des années 1830 se dégrade rapidement dès 1842. Les élections de 1843 redonnent le pouvoir aux conservateurs. Le Bas-Valais tombe alors dans un état d’anarchie, les troubles sont de plus en plus nombreux. Les radicaux instituent le Comité de Martigny et le gouvernement nomme un conseil de guerre. Les deux camps ont leurs organisations militaires: Vieille Suisse et Jeune Suisse peuvent s’affronter.

Maurice Barman et Alexis Joris qui commandaient les troupes de la Jeune Suisse doivent s’exiler en pays vaudois avec quelques autres chefs libéraux. Guillaume de Kalbermatten, à la tête des troupes de la Vieille Suisse, poursuivra sa marche jusqu’à Saint-Gingolph. Le Haut-Valais reprend le pouvoir. Il va le garder jusqu’en décembre 1847 et la défaite du Sonderbund.

6 avril 2014

Calendrier historique du Valais: 6 avril – 1840 – Victoire de la Jeune Suisse

Égalité entre Haut et Bas

 

Maurice Barman

Maurice Barman

Le calme revient enfin sur le Valais ce 6 avril 1840. Les forces libérales emmenées par Maurice Barman ont battu les Haut-Valaisans commandés par le comte Louis de Courten. Les combats ont commencé le 1er avril du côté de Bramois, mais rapidement les Bas-Valaisans plus nombreux repoussent leurs adversaires vers le haut de la vallée. Le 5 avril, à Toutemagne, les représentants des Dizains de Rarogne, Viège et Brigue signent leur soumission.

La loi du nombre n’avait pas été acceptée par la Diète en 1839, elle s’est imposée par les armes. Les députés du Bas voulaient l’égalité des droits ce qui provoqua la formation d’un gouvernement conservateur séparé à Sierre pendant que les libéraux rédigeaient une nouvelle constitution à Sion. Une affaire de vente de sel à Evolène dégénère au printemps 1840, la confrontation est inévitable. Chaque côté mobilise. 8000 hommes pour le Bas font face à 4000 Haut-Valaisans,.

Après leur défaite, les députés du Haut reconnaissent le gouvernement de Sion et acceptent la nouvelle Convention cantonale qui définit, entre autres, l’égalité de traitement entre la langue française et la langue allemande. Mais en 1844, les conservateurs reprendront le pouvoir après leur victoire lors du combat du Trient.

20 octobre 2013

Calendrier historique du Valais: 20 octobre – 1844 – Constitution acceptée

Pouvoir conservateur

20 octobre TrientPar 9849 oui contre 9543 non, le peuple valaisan accepte, ce 20 octobre 1844, une nouvelle constitution. Elle entrera en vigueur le 1er décembre suivant et marquera l’acte final de la victoire des conservateurs sur les réformes libérales en marche depuis près de 20 ans. La droite cléricale a pris le pouvoir dans le canton et assure sa direction idéologique.

Dès les élections communales de janvier 1843, les conservateurs font un retour en force. En mai, les troupes conservatrices de la Vieille suisse et libérales de la Jeune suisse se font face. Les conservateurs l’emporteront après le combat du Trient. Ils veulent rétablir l’ordre au plus vite et le 4 juin 1844, le Grand conseil décide la révision de la Constitution.

Le projet se fait sans la participation des députés bas-valaisans radicaux. La démocratie parlementaire et la représentation proportionnelle par district sont maintenues. Le retour de la reconnaissance de la confession catholique comme seul culte et l’institution du référendum législatif basé sur la majorité des votants sont les deux caractéristiques majeures de la nouvelle constitution. Elle fait aussi du Valais le premier canton institutionnellement bilingue.

Cette constitution de 1844 durera jusqu’après la défaite du Sonderbund et le retour aux affaires des radicaux.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :